Archive pour novembre 2008

Friteuse 19 en photos

Jeudi 6 novembre 2008

Comme promis, quelques photos du montage.

Côté moteur:

moteur.jpg

Côté habitacle, c’est nettement moins “en vrac”. D’abord la jauge de température:jauge1.jpg

légèrement excentrée pour être lue en conduisant.

Côté contrôles:

bouttons.jpg

de gauche à droite : pompe de prégavage, électrovannes gasoil/huile, et réchauffeur électrique avec sa led de contrôle.

Côté coffre, le réservoir dans un coffre en bois avec une trappe d’accès:

reservoir.jpg

Pourquoi 3 durites ? Elles correspondent à :

  • Pompage du Gasoil
  • Retour moteur
  • Prise d’air

La jauge de température n’était pas prévue initialement; comme j’avais un gros doute sur les capacités du réchauffeur électrique à atteindre 75°, je me suis fendu de quelques euros pour une sonde de température à insérer avant la pompe d’injection. Cela donne une image assez fidèle de la température d’arrivée. J’ai bien fait car la température n’est pas suffisante : seulement 60° ! A cette température, en hiver, je risque une casse malencontreuse…

Je vais donc changer de réchauffeur électrique pour un modèle plus sérieux : qui ne perde pas les calories bêtement en réchauffant autant le fluide que l’air avec la résistance noyée dans le flux, et surtout d’une longueur plus importante pour garantir que le carburant ait le temps de monter en température…

Je sais que les réchauffeurs électriques sont assez mal vus dans la communauté des huileux. En effet, la chaleur du liquide de refroidissement générée par le moteur est un “déchet” qui peut être valorisé pour réchauffer l’huile, alors que l’électricité d’un réchauffeur électrique est prélevée sur l’énergie utile et fait plus tourner l’alternateur. Mais bon, dans mon cas avec une pompe Lucas, je préfère ne pas prendre de risques et utiliser une méthode efficace qui chauffe dès le démarrage !

Affaire à suivre, donc.

Souviens-toi l’automne dernier…

Dimanche 2 novembre 2008

On prend les mêmes et on recommence…

Après la 4.5 l’an dernier, c’est au tour de la 5.4 … Neilpryde, c’est fini pour de bon. Ou presque : il en reste encore une à péter.

Dommage, c’était pourtant bien parti…

shot0002.png

Je pars en 4.7, de très belles vagues pour le coin, mais le vent tombe….

avant le drame

Je prends sur moi, je rentre à la voiture et passe en 5.4m², mais le poids des années (enfin, 2 ans, faut pas abuser non-plus) et surtout le sel de la méditerranée ont eu raison du monofilm basse qualité de chez NeilPryde. Après avoir fait 3,4 tourbillons dans une série un peu plus velue que les autres, voilà le résultat:

5.4

Je vais quand même leur envoyer un petit mail de mécontentement. Pour ce que ca me coute…

Ce spot doit être situé sur un ancien cimetière indien. Je vois pas d’autre explication.