Archive pour novembre 2009

On charge le Rhino !

Jeudi 19 novembre 2009

Après quelques sorties kite en 12m² par vent faible, force 3-4, je me suis rendu compte que cette surface était trop légère. Aile qui tracte insuffisamment, difficulté à remonter au vent, perte de planning, etc.

Ça tombe mal, je comptais naviguer dans les petits airs en kite, comme les vents qui existent sur le façade atlantique par exemple !

Et c’est là qu’intervient le Rhino ! … ou devrais-je plutôt dire “La Rhino”. Il s’agit de l’aile de course typée performance, hang-time, et plage basse de chez North Kiteboarding. Côté performance, je m’en moque; Côté hang-time, c’est sympa mais je ne suis pas un fanatique qui cherche à s’envoyer en l’air à tout prix. Par-contre, la plage basse, ça c’est cool !

Me voilà avec un beau Rhino d’occasion de 16 m², la taille maximale. Plage de vent: 8 à 20 noeuds. Soit: force 3-5, ou bien encore 12 à 40 km/h. Je la réserve uniquement à la plage basse, 3-4, j’ai pas envie de me retrouver accroché à 16m² à force 5 !

Allez, ça ressemble à ça une Rhino 2007:

(les photos ne sont pas de moi)

Ici en 10m². Il faut rajouter 6m², ca donne une idée du tracteur !

Et toujours la satisfaction d’avoir seulement à transporter un gros sac qui tient sans problème dans mon coffre, même avec le réservoir à côté et la plage arrière. Par comparaison, mon ancienne voile de planche de 11m² tenait difficilement dans l’habitacle de la voiture…. en diagonale. Surface projetée du jouet: 10m². Vu qu’elle évolue en l’air, là ou le vent est plus fort, la surface utile réelle et la puissance dégagée sont bien supérieures à celles d’une voile de planche de 11m² qui évolue au raz des paquerettes, et avec lourdeur !

Madagascar

Jeudi 12 novembre 2009

… l’ile, pas le film.

Un petit billet égocentrique sur le thème “racontez vos vacances”.

Je ne vais pas jouer le refrain “c’était trop bien, on avait pas envie de rentrer, on voudrait y retourner toute notre vie !”. Non. J’étais content de partir, content d’y être, et content de rentrer.

En vrac

  •  Beaucoup de visites de parc. Des forêts secondaires, et un peu de forêt primaire. C’est moins dense et humide que ce que j’imaginais, il parait que c’était exceptionnel. La nature est exubérante à merci, tant en flore

qu’en faune:

titou

( ou est Charlie ?)

  •  Du côté humain, c’est culturellement très proche de l’Afrique centrale: spontané, débrouillard et bordélique. Heureusement que les femmes sont là pour que ça tienne un peu la route…
  • Le pays est clairement en décroissance économique. Inflation galopante:

Ceci n’est pas le butin de la casse de la banque. Non. (1 million d’Ariary, à peu près 350€)

Le cours de l’Ariary était de 2700 Ar = 1 Eur à notre départ, mais ma banque a appliqué un change à 3000 Ar = 1 Eur pour mes derniers retraits. La banque centrale de Madagascar a stoppé le change vers les monnaies étrangères…

  • La nourriture ne coute rien (on a mangé local pour 0,5 Eur), mais le pétrole coute cher pour tout le monde. Les déplacements ont un cout. Mieux vaut avoir un chauffeur si on ne sait pas se servir d’un 4×4 qui devient vraiment utile. De toutes façons, avec ou sans chauffeur, c’est le même prix !
  • Du côté sportif, j’ai fait mon baptême de plongée (oui, mon médecin est allé voir ailleurs si j’y étais).


Formidable ! Je serai bien tombé accroc, mais bon, on va pas pousser…

  • Seulement 2 demi-journées de kite.

J’ai passé “involontairement” un backloop, alors que ça fait 2 ans que j’essaie de passer un malheureux forward en planche. Ce sport est agaçant de facilité. J’ai dit que j’avais plus de bras depuis que je fais du kite ? J’ai même du mal à taper au clavier… Au passage, j’ai pu essayer des ailes de marque “Airush”, et je suis bien content de ne pas en avoir. Et pour finir, je me suis aperçu en sortant de l’eau que c’était ma première sortie en mer ! Un baptême, en quelques sorte.

Glisser dans une eau turquoise sans combi, c’est sympa, ça va me faire un choc au moment de revenir dans de l’eau froide qui pue la vase.

  • On a bien mangé. C’est peu de le dire. Gavage de poissons, de crabes et de langoustes pour quelques dollars de plus. Sans compter les mangues, papaye, confitures diverses, etc. Et toujours un petit rhum kivabien !
  • Le passage par Nosy Bé était un peu décevant. On s’attendait à quelque chose de vraiment exceptionnel, et c’est surement le cas quand on vient direct de Paris. Mais après notre passage à l’île Maurice, on était un peu déçu. Bref, cher lecteur, si tu veux voir des jolies filles^W plages , des fonds marins et des cocotiers, va direct à Maurice. Pour le reste, Madagascar est là !
  • Après 3 semaines, on s’est habitué au bazar ambiant: taxi qui tombe en panne, Air Madagascar qui a foiré la réservation, chambre d’hôtel réparé avec la méthode du Pr Rache,Al. etc. C’était bien sympa… en vacances. Les expatriés français qui géraient un des hôtels en avaient raz-le-bol et je les comprends. Bref, contents aussi de retrouver un peu d’organisation, même si on aurait préféré que le retour en France se fasse ailleurs qu’à Orly.

On a expérimenté une nouvelle méthode de tri de photo, qui permet de passer l’échelle; partant des 1400 (!!) photos terrestres et marines, on a fait 2 passes:

  • Un 1er tri pour enlever ce qui est clairement raté. On garde le résultat comme notre album perso. Ca donne 370 (!!) photos
  • Un 2nd tri pour sélectionner les clichés les plus sympas et significatifs. On tombe à 85 photos.

J’ai mis à jour l’album, ici.

A chaque communauté son troll !

Mardi 10 novembre 2009

…. et le kitesurf ne fait pas exception.

Alors que je cherchai des informations sur des ailes utilisables par petit temps, je suis tombé plusieurs fois sur ce qui s’apparente à une querelle de clocher, enfin, de clocher volant en l’occurence. Mais oui ! m’esclaffai-je, je viens de découvrir un des trolls de la communauté du kite !

  • Chez les linuxiens pervers, il y a Emacs vs VI [1], qui a même sa page sur wikipedia
  • Chez les huileux, il y a échangeur thermique vs réchauffeur électrique
  • … Et chez les kiteux, il y a aile à caisson VS aile à boudin !

Ce qui donne des discussions dont le sens est imperméable au néophyte, du style:

- “Si ton caisson tombe, il se relève pas !”

- “C’est pire avec ton boudin par vent faible, et en plus ca tient pas en l’air !”

- “Mais au moins il tient la rafale !”

Lecteur, je te laisse apprécier toute la portée philosophique de ce genre de discussion.

[1] Pas vraiment un troll, quand on voit la tronche “rétro-années 80″ à VI.