Archive pour janvier 2010

Un petit projet qui avance

Samedi 23 janvier 2010

Pour ma recherche d’emploi active, je me suis mis en quête d’un outil dédié et unique pour rechercher des offres et les suivre à l’aide d’un journal d’évènement.

Et voici FreeJobFinder !

Ce petit outil encore au stade du développement, mais déjà fonctionnel pour moi (je m’en sers tous les jours) me fournit le niveau d’organisation que je cherche. Finies les feuilles volantes,les numéros de téléphone disséminés et sans nom, les “oublis” malencontreux.

Il permet entre autres:

  • De rechercher des offres sur expectra, monster et apec
  • De faire un suivre d’offres dédié par journaux avec possibilité d’attacher des références à des fichiers
  • De faire le même suivi d’offres avec des offres rentrées manuellement (pour les veinards qui se font contacter directement)
  • D’avoir un calendrier des évènements à venir (entretiens, rappels, …)
  • De faire des synthèses sous forme HTML, pratiques pour avoir un justificatif de recherche auprès de Pôle Emploi

(plus de screenshots sur la page du projet)

Bref, l’essayer c’est l’adopter.

Scrum, l’obsession

Jeudi 7 janvier 2010

Ces temps-ci, j’enchaine à un rythme effréné (*) les lectures sur Scrum.

L’incontournable Scrum and XP From the Trenches

Les aventures d’un homme et son équipe qui implémentent Scrum. Ce qu’ils ont testé, ce qui marche, ce qui ne marche pas. Pragmatique et honnête. L’important dans tout ça, c’est d’être capable d’affronter l’auto-critique et de s’adapter.


The Enterprise and Scrum

Par Ken Schwaber, un des grands penseurs (!!) de Scrum. Comment intégrer Scrum dans une entreprise moyenne ou grande, comment migrer les anciens postes de manager (vers ScrumMaster et P.O), comment gérer les dépendances entres les modules logiciels ?

Là, c’est un peu moins paragmatique, il cherche à vendre son truc à tout prix. Là ou j’ai été très le moins convainc, c’est à propos de la rémunération: l’équipe est prise dans son ensemble, et les primes sont distribuées également entre tous les individus. Communiste, monsieur Schwaber ? Ça se rapproche de la réponse qu’on m’avait faite lors de ma formation de P.O: les développeurs sont rémunérés par la reconnaissance de leurs pairs….. bah non en fait, il y a des gens motivés par l’idée d’une grosse prime pour pouvoir partir en vacances :-) J’avais lu que les gens ne considèrent pas la rémunération financière comme l’aspect le plus important de leur travail, mais quand même, j’ai du mal à m’en convaincre.

Pareil sur la gestion humaine: un “banc” ou les développeurs sont en attente d’un projet. Quand ils restent trop longtemps sur le banc, on vire. Pas sûr que le code du travail français s’accommode de ce genre de méthodes….

On pourrait rapprocher le poste de P.O de celui de “chef de projet fonctionnel” et celui de ScrumMaster de “chef de projet technique”, mais les noms ont été volontairement changé pour réprésenter le fait que le ScrumMaster est un facilitateur et non pas un “chef”à la sauce Command’n Control, et que le P.O n’a pas de prise sur l’architecture et la technique. Sauf qu’en pratique, le P.O a vraiment intérêt à comprendre tous les rouages techniques pour pouvoir demander des solutions alternatives au besoin. Ce qui est intéressant, c’est de constater que le ScrumMaster a quand même beaucoup de pouvoir dans sa vision des choses; c’est très éloigné de ce que j’en avais retenu.

Enfin, pour le reste, c’est intéressant, ça contient de bonnes idées.

(*) Chômage Power