Archive pour septembre 2010

Dark side of Estafette (a.k.a BàF 2.0)

Lundi 6 septembre 2010

Le billet précédent a peut-être parlé de l’apparence extérieure de l’Estafette, mais qui sait ce que contient la bête dans ses entrailles ?

Cher lecteur, un petit tour à l’intérieur du monstre !

img_1386.JPG

Au fond, un rideau de douche pour se cacher des regards  indiscrets. On notera aussi la petite lampe au teint blafard, d’origine, qui donne un style “Chicago 20’s”

Vu le peu de place,  j’ai viré le système de filtre à 2 niveaux qui terminait avec un filtre tissu pour ne garder que des filtres piscine. J’en ai rajouté 1. Ca en fait donc 3: 5 microns, 5 microns et 1 micron.

img_1388.JPG

Et les cuves de décantation sont posées dans un bac protégé par une bâche. En cas de fuite, tout reste dans le bac:

img_1387.JPG

Visuellement, c’est le bazar. Mais en pratique ca marche plutôt bien. J’ai même pu rouler sans que rien ne bouge. Et aussi déjà tirer mes premiers 100 L !

Petite beauté

Lundi 6 septembre 2010

Une fois obtenue la carte grise de collection, j’ai pu poser les plaques noires (aussi appelées “plaques de collection”). La jolie gourmette noire à l’avant:

img_1389.JPG

Avec une particularité: elle est carrée à l’arrière. Des plaques de collection, mais au nouveau format européen… Le mélange est un peu étrange:

img_1390.JPG

La première demande d’immatriculation m’avait renvoyé une carte sans la mention “collection”. J’avais alors pensé qu’il s’agissant d’une erreur de l’administration… J’aurai dû me réjouir. En effet, s’il est facile de passer de véhicule normal à véhicule de collection, l’inverse est vraiment très difficile: cela nécessite un passage aux mines.

Dans mon cas, je préfère la mention collection car le contrôle technique ne doit être passé que tous les 5 ans (au lieu de 2) ! L’erreur a été corrigée rapidement.

Réfection du rétroviseur gauche, comme à neuf:

img_1384.JPG

Des chaussons neufs:

img_1385.JPG

5 pneus…. plus les chambres à air. Cher lecteur, je te laisse imaginer la claque au porte-feuille. Mais c’était un passage obligé, vu la taille des crevasses sur les anciens pneus.D’ailleurs, je ne pense pas que lors du premier passage au contrôle technique, le technicien se soit vraiment aperçu de l’état réel.

Les pneus doivent avoir des dimensions particulières qu’on ne trouve plus sur les véhicules actuels: 175 R 15. Et comme si ca ne suffisait pas, le poids autorisé par pneu doit être de 550 kg; Ce n’est pas compliqué, je n’ai pas trouvé. Comme l’estafette a été également équipée en 185 R 15, je me suis rabattu sur cette dimension. Reste à espérer que ca passe au second contrôle technique.

D’ailleurs, après quelques heures de lutte acharnée avec le câble de frein à main, tout est rentré dans l’ordre (40 ans de boue). Tout est en ordre pour repasser le contrôle technique !

Changement de transmission

Vendredi 3 septembre 2010

La transmission de l’estafette devait être changée. Initialement je devais être seulement encadré par un ancien diéséliste à la retraite (merci Papa !), mais finalement ca dépassait de loin mes compétences. Il a préféré prendre la direction des opérations. Merci aussi à Moad pour ses idées précieuses !

Rien que pour sortir le moyeu, il a fallu fabriquer des outils sur mesure.

La bête démontée:

img_1353.JPG

Il a fallu tomber le tambour (bien sûr !) en forçant comme une brutasse sur la vis de bout de fusée qui était grippée, arracher le moyeu, les rotules de direction, sortir le tout du triangle, …

img_1355.JPG

Et là petite surprise qui va bien: la transmission était tenue côté boite avec une vis à l’intérieur ! En principe, ca vient tout seul, mais là ca ne pouvait pas.

Papa a donc sorti le joker: “l’appel à un ami pas revu de depuis 20 ans” (ou 30 ans, je sais plus), retraité de la mécanique dans l’Yonne, qui n’a pas aidé directement mais nous a mis sur la bonne voie en nous conseillant de dégrafer le caoutchouc de la direction du côté de la boite de vitesse, ce qui a fait apparaitre la vis.

Au remontage, “pas trop” de problème.

Enfin, jusqu’aux freins. Au passage, on a pu s’apercevoir que l’un des flexibles de freins était complètement obturé, ce qui expliquait surement en partie le déséquilibre de freinage. Moralité: nettoyage du flexible, piston de frein refait à neuf (!!!), purge du circuit de frein (la liquide n’avait peut-être pas vu le jour depuis 40 ans) d’ou le liquide est sorti tout marron

Coût de l’opération:

  • Une transmission neuve
  • Des roulements neufs
  • Des outils fabriqués sur mesure,
  • L’appel à un ami pas revu depuis 20 ans,
  • Inscription sur un forum estafette
  • Quelques bières,
  • Une engueulade (business as usual)

Et:

  • Un ex-diéséliste heureux : ca n’a pas de prix

Après quelques tribulations pour régler les garnitures de freins, l’Estaf freine comme une reine ! Reste à faire suffisamment le frein à main…

“Quand je te dis que t’es gros …”

Jeudi 2 septembre 2010

img_1366.JPG

Réalisé sans trucage, uniquement à base de produits naturels: cacahouète, noix de cajou, cassoulet, bière, …